Prime d’activité et colocation : on vous explique tout !

Tu n’es sûrement pas sans savoir que l’État français peut délivrer des aides aux personnes percevant des revenus modestes. Si tu es toi aussi dans ce cas, tu as probablement déjà entendu parler de la prime d’activité.

Créée en janvier 2016, la prime d’activité a remplacé deux autres aides qu’étaient la prime pour l’emploi et le RSA d’activité. Cette prestation financière est versée par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) ou la Mutuelle Sociale Agricole aux salariés percevant de faibles revenus. Que tu sois français ou étranger, tant que tu es salarié, tu peux bénéficier de ce droit et simuler le montant qui pourra t’être alloué sur le site de la CAF. Bien évidemment le montant de la prime d’activité perçue dépend de tes ressources financières mais aussi d’autres conditions, comme ton environnement familial.

En effet, si plusieurs personnes composent ton foyer, la démarche sera différente. En concubinage (sont compris les couples mariés, pacsés mais aussi vivant seulement sous le même toit), une seule et unique déclaration par personne. Au contraire, si tu es jeune et que tu partages ton logement en colocation, chacun des colocataires doit entamer une demande en son nom, tout en indiquant la part qu’il occupe (en fonction du nombre de personnes). Ici, le terme colocation inclut aussi les frères et sœurs qui habitent ensemble.

Comment percevoir la prime d’activité ?

La prime d’activité est calculée de façon trimestrielle. Elle est distribuée à ses bénéficiaires le 5 du mois. Pour percevoir cette aide, il ne te suffit pas d’effectuer une simulation sur le site de la CAF. Il te faut tout d’abord avoir un compte. Tu n’en as pas ? Muni(e) toi de ton numéro de sécurité sociale et rends toi sur le site de la CAF. Créer un compte ne te prendra que quelques minutes. Après cette étape, il te faudra remplir le formulaire de demande, en indiquant les salaires nets perçus avant impôts, au cours des 3 derniers mois.

Tu l’auras compris, pour que la prime d’activité te soit attribuée, il te faudra remplir certaines conditions financières :

  • Être agé(e) de 18 ans ou plus
  • Résider en France, métropolitaine ou dans les DOM (la Guadeloupe,  la Guyane, la Martinique, Mayotte et la Réunion)
  • Être de nationalité française
  • Être de nationalité étrangère, en étant titulaire d’un titre de séjour, d’une carte de résident ou d’être ressortissant de l’espace économique européen
  • Être titulaire d’un contrat de travail (indépendant, salarié en cdd ou cdi, apprenti, stagiaire, étudiants, etc.)
  • Percevoir des revenus situés en dessous du plafond fixé, en fonction de ton schéma familial

N’hésite pas à visionner la vidéo explicative juste en dessous si tu souhaites avoir plus d’informations détaillées.

Les barèmes d’attribution évoluent au fil de l’année, mais aussi de l’ensemble des revenus que tu perçois. Il est calculé en fonction du pourcentage du smic que tu reçois. Celle-ci a d’ailleurs été revalorisée de 4% en 2022. Voici un tableau récapitulatif pour t’aider à y voir plus clair :

Indicateurs au 1er avril 2022
Revenus perçus Montant estimé de la prime d’activité par mois
0,25 smic 185 €
0,5 smic 246 €
0,7 smic 199 €
0,8 smic 176 €
0,9 smic 136 €
1 smic 132 €
1,1 smic 105 €
1,2 smic 60 €
1,3 smic 15 €

Il est nécessaire de rappeler que si le montant de ta prime d’activité est inférieur à 15 euros, tu ne la percevras pas. Également, n’oublie pas de déclarer tout changement de situation afin de réévaluer tes droits à la prime d’activité.

Faut-il tenir compte des revenus de ses colocataires ?

À la différence du concubinage, qui prend en compte les revenus des deux personnes dans une seule et même déclaration, lorsque tu rejoins un logement en colocation, inutile de tenir compte de tes colocataires. Chacun de vous doit effectuer des déclarations différentes et distinctes. Vous vivez sous le même toit mais n’êtes pour autant pas liés les uns aux autres. Sache que lorsque tu es en coloc, plusieurs aides peuvent t’être attribuées. Il faut aussi faire attention à ce que tu dois déclarer et comment le faire comme les apl. APL et colocation ? Découvre tout ce que tu dois savoir pour les percevoir dans notre article détaillé !

Le coliving et la prime d’activité

Si tu es ici, c’est sûrement car tu as déjà entendu parler du coliving. Il est souvent difficile pour les instances de faire la différence entre le coliving et la colocation. C’est pour cela que les deux concepts comportent les mêmes règlements et loi en ce qui concerne la prime d’activité. Bonne nouvelle car, en effet, tous les colivers (colocataires en coliving) doivent engager une demande individuelle afin de pouvoir percevoir la prime d’activité. Une indépendance qui régit le concept du coliving de façon générale.

Tu l’auras compris, le coliving te permet de vivre dans un logement confortable. Le plus souvent, tu partages un appartement aux grands espaces avec plusieurs locataires inconnus tout en gardant ton indépendance. Car oui, cet aspect constitue l’une des différences majeures entre le coliving et la colocation. Qu’elle soit physique ou matérielle, ce sentiment de liberté est central au coliving. Tu as ta propre partie privative (ta chambre et parfois ta salle de bain) dont tu es le locataire unique. Cette liberté se retrouve également dans ton contrat de location. Ton bail est individuel et détaché des autres colivers. Tu n’as donc pas à penser à ce qu’il pourrait arriver si l’un des membres venait à quitter le coliving. Si tu choisis ce mode de vie, tu es assuré(e) de ta liberté financière car toutes les charges d’énergies, d’internet et l’assurance habitation du logement sont comprises* dans le montant du loyer affiché.

La dernière différence notable en coliving réside dans les services proposés. A l’instar d’un hôtel, chez Colivys nous proposons une navette pour te prendre en charge de ton lieu d’arrivée (gare ou aéroport) à ton logement. Tu n’as pas le temps de faire les courses à ton arrivée ? Pas de souci, un pack repas peut t’être livré pour toute ta première semaine.

*L’eau, l’électricité et le chauffage font l’objet d’une provision mensuelle sur charges

Alors, pourquoi ne tenterais-tu pas l’aventure avec nous ? Découvre vite toutes nos chambres disponibles.

Je suis au chômage, je peux prétendre à la prime d’activité ?

Non, la prime d’activité étant réservée aux travailleurs, il te sera impossible de la percevoir pendant ta période de chômage. Cependant, tu pourras la percevoir pendant les 3 premiers mois de ton chômage si tu la percevais avant la perte de ton emploi.

Je suis auto-entrepreneur, je peux prétendre à la prime d’activité ?

Bien sûr, tous les travailleurs, salariés ou indépendants, percevant un salaire minimum de 1028,96€ net par mois peuvent prétendre à l’obtention de la prime d’activité.

Quand est versée la prime d’activité ?

La prime d’activité est distribuée à ses allocataires le 5 de chaque mois.

Quelles conditions pour percevoir la prime d’activité ?

Pour percevoir la prime d’activité, vous devez avoir une activité professionnelle ou au chômage depuis plus de 3 mois, percevoir des revenus inférieur à 1800€ net ou 2450€ net célibataire avec un enfant, résider en France de manière stable.

Suivez-nous