APL (CAF) et colocation : comment ça marche ?

Chez Colivys, nous proposons à chacun de nos locataires un contrat de sous-location individuel. Mais saviez-vous que des aides, comme l’APL, peuvent vous être accordées (sous conditions) afin de financer une partie de votre loyer ?

L’APL (Aide Personnalisée au Logement) est une aide financière distribuée par l’État qui tend à diminuer le prix de votre loyer. Le montant qui vous est accordé dépend de nombreux critères dont le type de logement loué, le montant de votre loyer mais aussi votre situation familiale et vos revenus. En tant que locataire, colocataire, et sous-locataire, vous pouvez également profiter de cette aide sous certaines conditions. APL et colocation, comment ça fonctionne ? Découvrez toutes les réponses à vos questions dans notre article.

Quelles sont les aides de la CAF pour la colocation ?

Que vous soyez locataire, colocataire ou sous-locataire, vous avez le droit de percevoir différentes aides au logement de la Caisse d’Allocations Familiales. Selon votre situation, vous êtes ainsi potentiellement éligible à l’Aide Personnalisé au Logement (APL), à l’Allocation de Logement Social (ALS) ou à l’Allocation de Logement Familiale (ALF). 

L’APL est une aide personnalisée. Autrement dit, le montant attribué peut différer selon la situation personnelle des demandeurs. Tout dépend, en effet, du loyer payé, de vos revenus et de la composition de votre foyer. 

L’ALS est une allocation de logement à caractère social qui concerne tous les types de logements non conventionnés. Cette aide s’adresse, le plus souvent, aux étudiants, aux ménages sans enfant ou encore aux personnes âgées.

Enfin, l’ALF est une aide réservée aux familles qui ne peuvent profiter ni de l’APL ni de l’ALS. Son montant tient compte du nombre d’enfants, du montant du loyer, du lieu de résidence et des ressources du ménage.

Si l’une de nos chambres vous intéresse, vous pouvez dès à présent vous rendre sur le site de la CAF et effectuer une simulation des aides que vous pourrez percevoir et du montant qui pourra vous être alloué.

Comment percevoir une aide de la CAF en colocation ?

Il est possible de toucher une aide au logement (APL, ALS, ALF) lorsque vous vivez en colocation. En revanche, pour l’obtenir, vous devez respecter certaines conditions :

  • le logement doit être votre résidence principale ;
  • vous devez être titulaire d’un contrat de location ou de colocation, votre nom doit obligatoirement figurer sur le bail ;
  • il ne doit y avoir aucun lien conjugal, d’ascendance ou de descendance entre vous et le propriétaire bailleur ;
  • Vos ressources doivent être inférieures au plafond défini chaque année par la CAF. 

En matière d’aides financières (APL, ALS, ALF) et de colocation, le calcul du montant des aides accordées par la CAF peut différer selon la nature du bail signé. En effet, la CAF peut être amenée à déterminer 2 types de calculs différents en fonction du type de bail :

  • Si vous êtes colocataire/locataire/sous-locataire en coliving, le bailleur pourra vous faire souscrire à un contrat de bail unique signé entre tous les colocataires. Dans ce cas, la CAF se base sur la quittance unique pour calculer le montant de l’APL. En fonction des ressources des colocataires, elle divise le loyer total par le nombre d’occupants. Le bailleur peut également vous faire signer un bail de solidarité. Ce contrat prévoit qu’au départ de l’un des colocataires, la somme totale du loyer soit répartie entre les colocataires restants.
  • Si vous êtes colocataire/locataire/sous-locataire en coliving, le bailleur pourra également vous faire souscrire à un contrat de bail individuel. C’est ce que nous avons choisi chez Colivys. Dans ce cas, le calcul de la CAF est le même que pour une location classique. La CAF prendra alors en compte la situation et les ressources du locataire/colocataire/sous-locataire.

Nous vous invitons dès à présent à simuler le type d’aide et le montant que vous pourrez potentiellement percevoir sur le site de la CAF. Notez que celui-ci est donné à titre indicatif et peut donc être amené à évoluer. 

Pourquoi touche-t-on moins en colocation ?

Les personnes qui vivent en colocation peuvent percevoir un montant d’APL moins important que les personnes en location seule. Cette différence s’explique notamment par la différence dans le mode de calcul. 

Le calcul de l’APL, en effet, se base sur :

  • le montant du loyer plafonné ;
  • un forfait de charges ;
  • les ressources et la composition du foyer. 

Or, la colocation permet de mutualiser une partie des charges, diminuant ainsi vos dépenses. L’aide au logement est alors plus faible pour les colocataires puisque le montant pris en compte pour calculer l’aide attribuée à chaque habitant équivaut à 75 % du plafond d’un locataire seul. 

Comment savoir à quelles aides prétendre pour avoir une chambre chez Colivys ?

Vous comptez louer une chambre en colocation en passant par Colivys et vous vous demandez à quelles aides de la CAF vous pouvez prétendre ? Pour ce faire, rendez-vous directement sur le site de la Caisse des Allocations Familiales. Vous pourrez y réaliser différentes simulations selon votre situation et saurez si vous êtes potentiellement éligible à l’APL, l’ALS ou l’ALF. Cette simulation vous permettra également de confirmer que le budget que vous souhaitez allouer à votre loyer mensuel est en accord avec le montant de l’aide financière délivrée par la CAF. 

Chez Colivys, les contrats de baux proposés à nos locataires/colocataires sont des contrats de sous-location. Nous sommes conscients qu’en France, des lourdeurs administratives peuvent apparaître et en rebuter plus d’un. Une erreur peut facilement arriver et c’est pourquoi, nous proposons à nos futurs locataires un accompagnement administratif afin de leur faciliter la vie et de leur faire économiser du temps. 

Notre FAQ rapide sur les APL et la CAF en colocation : 

Quel est le plafond de revenu pour toucher les APL ?

Pour toucher les APL, vos revenus doivent être inférieurs au SMIC mensuel brut en vigueur, soit 1 603, 12 € en 2022. Nous vous recommandons tout de même d’effectuer une simulation au préalable sur le site de la CAF.

Comment fonctionne l’APL en couple ?

Si vous déclarez un couple, vous pouvez également prétendre aux APL pour l’ensemble du foyer. Toutefois, la méthode de calcul est différente, puisque les revenus des deux partenaires seront pris en compte. Chez Colivys, nous établissons un contrat unique pour le couple, au nom de l’une des deux personnes. Nous faisons apparaître la mention “option duo” sur le contrat de bail.

Qui peut bénéficier d’une aide APL ?

Les personnes seules, en couple, avec ou sans enfant, les salariés, les demandeurs d’emploi ou même les étudiants peuvent bénéficier d’une aide APL. Nous vous recommandons tout de même d’effectuer une simulation de vos droits aux APL, ALS et ALF sur le site de la CAF.

Est-ce que les aides APL, ALS et ALF de la CAF fonctionnent de la même manière pour le coliving ? 

Le “coliving” et la “colocation” étant similaires, les colocataires peuvent également bénéficier des APL, au même titre que les locataires. Toutefois, la méthode de calcul n’est pas la même. 

Est-ce que les APL fonctionnent dès le premier mois de loyer ? 

En colocation ou en location, les APL ne sont versées qu’un mois après la date de votre demande. Les aides perçues sont rétroactives.

Quand sont versées les APL ? 

Généralement, les APL sont versées le 5 de chaque mois (hors week-end et jour férié) par virement bancaire, soit au locataire/colocataire/sous-locataire ou directement au propriétaire. 

Suivez-nous